#Packaging

L'Emballage dans le Monde

Le marché mondial de l’emballage atteindrait 1 000 milliards de dollars en 2023

Le marché mondial de l’emballage est chiffré à 851 milliards US$ en 2017, soit +2,8% par rapport à 2016 à prix constants selon Smithers Pira, dont 52,72 milliards US$ pour l’emballage industriel. 

Il atteindrait 876 milliards US$ en 2018 et, à raison de +2,9% l’an, parviendrait à 980 milliards US$ en 2022 et à 1 000 milliards $ en 2023, soit une légère inflexion depuis la précédente prévision de 1 000 milliards $ en 2020. En 2028, l’augmentation additionnelle serait de 150 milliards US$.

Considérant une population mondiale de 7,5 milliards d’individus en 2016, chacun a consommé l’équivalent de 115 $ d’emballages par an, mais la consommation est inégalement répartie dans le monde. 

En 2016, l’Asie est le plus grand marché avec 42,1% de la consommation mondiale et devance l’Amérique du Nord à 24,3% et l’Europe de l’Ouest à 18,4%. Les économies d’Europe de l’Est, d’Amérique du Sud et Centrale, du Moyen-Orient et d’Afrique représentent 15,2% de cette consommation. L’Asie affiche le taux de croissance le plus élevé tiré par Chine et l’Inde. La Chine seule devrait peser pour prèsde 48% dans la croissance de la consommation mondiale d’emballage en 2022.

AU-DELÀ DES PRÉFÉRENCES CULTURELLES, LE CHOIX DES MATÉRIAUX SE FAIT EN FONCTION DES USAGES

Ainsi le carton ondulé bénéficie du boom du e-commerce, les matériaux plastiques souples remplacent les emballages en plastique rigide pour proposer des alternatives légères et des écorecharges, le verre reste l’apanage du luxe et de la tradition, et les canettes en métal se plient à notre mobilité.

Marché mondial de l’emballage par matériau en % en 2016

All4Pack
IMG_CARTON

Source : Smithers Pira

Le papier carton reste le matériau le plus représenté avec 35,7% de la consommation mondiale en 2016 suivi par les emballages flexibles à 23,3%, les plastiques rigides à 18,2%, le métal à 12,2% et le verre à 6,6%.

La demande mondiale d’emballages en carton ondulé serait de 245 milliards US$ en 2017 pour 143 millions de tonnes. Elle atteindrait 300 milliards US$ pour 170 millions de tonnes en 2023 avec un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de +3,4%. L’e-commerce, dont les besoins en emballages chiffrés à 28 milliards $ en 2017 devraient être plus que doubler en 2023, utilise à 75% des emballages en carton ondulé dont les dimensions doivent évoluer à la baisse pour une facilité de conditionnement, d’ouverture, de retour et d’allégement en poids. 

Les emballages en carton plat devront faire face à la concurrence, comme emballages primaires, de nouveaux formats de packs plus simples tels que les sachets tenant debout refermables ou des films étirables comme emballage secondaire. La baisse des ventes de tabac et de cigarettes, fort consommateurs d’étuis en carton plat, devrait néanmoins être occultée par la croissance des marchés du luxe et des médicaments. 

Le marché mondial des emballages flexibles à base de papier et/ou de plastique se chiffrerait à 230 milliards US$ en 2017 et devrait connaître le plus fort taux de croissance d’ici 2022 à +4,3% l’an pour atteindre 283 milliards US$. Ce qui, en volume, représente 27,4 millions de tonnes en 2017 et 33,5 millions de tonnes en 2022 avec un TCAM de +4,1%. Portés par leur légèreté et la demande pour des emballages de plus petites tailles, les plastiques flexibles - qui représentent les 2/3 de ce marché- connaîtront une plus forte croissance que les papiers flexibles et complexés. Spécifiquement, le marché des films à haute barrière, estimé à 9 milliards US$ et 1,86 millions de tonnes en 2016, atteindrait 11,32 milliards US$ en 2021 et 2,23 millions de tonnes avec un TCAM de +4,7%. L’alimentaire représente les 3/4 du marché des emballages flexibles en 2016, le non-alimentaire figurant les médicaments, la cosmétique et l’hygiène.

La consommation mondiale d’emballages en plastique rigide chiffrée à 166 milliards US$ en 2017 parviendrait à 200 milliards US$ en 2022. Soit en tonnage 52,9 millions tonnes en 2017 et une progression annuelle de +3,7% durant 9 ans pour atteindre 63,4 millions de tonnes. L’Asie est déjà le plus grand consommateur d’emballages en plastique rigide avec 31,4% en 2017 et devrait continuer à progresser à un rythme annuel de +5,8% durant les 5 années suivantes. Le continent nord-américain s’arroge 22,7% et l’Europe de l’Ouest 20% du marché mondial. L’alimentaire est le principal marché utilisateur de 37% des emballages en plastique rigide en 2017. Néanmoins le secteur de la santé devrait progresser avec le plus fort TCAM devant l’alimentaire, les boissons et la cosmétique. La demande mondiale en emballages métalliques est estimée à 105 milliards US$ en 2018. Une croissance modérée de +1,6% l’an permettrait d’atteindre 114 milliards US$ en 2023. Cette industrie, à l’initiative de la France, est tournée vers la recherche de solutions alternatives pour des vernis sans BPA. 

Le marché de l’emballage en verre est estimé selon les sources entre 57,26 milliards US$ en 2017 et 58,98 milliards US$ en 20187. Les prévisions de croissance oscillent entre +3,76% et +4,18 % pour atteindre 66,724 milliards US$8 en 2023 et 73,1 milliards US$. Ici aussi, la demande est essentiellement portée par le marché asiatique, Chine et Inde, et par les marchés de la santé et des boissons alcoolisées.

L’ALIMENTAIRE : 1ER MARCHÉ UTILISATEUR D’EMBALLAGES DANS LE MONDE

Les leviers de la croissance du marché de l’emballage sont l’urbanisation mondiale des populations évaluée à 3,9 milliards en 2014 et envisagée à 6,3 milliards en 2050, la disponibilité des produits, la mutation des marchés traditionnels vers
le commerce des produits préemballés spécialement sur le segment de l’alimentaire, la diversification du paysage du commerce de détail.

De ce fait, le marché des emballages alimentaires est chiffré à 273,9 milliards US$ en 2017 et devrait atteindre 356,7 milliards $ en 2023 avec une croissance annuelle moyenne de +4,5%. 

L’emballage pour la cosmétique estimé à 29,6 Mrds US$ en 2017 annonce un TCAM de +4,16% à 31,75 Mrds $ en 2023. L’emballage pharmaceutique chiffré quant à lui à 70,16 Mrds US$ en 2017 afficherait un TCAM de + 8,75% à 149,25
Mrds $ en 2026.

En 2016, le marché des emballages de luxe est annoncé à 13,8 milliards US$, soit +2,9% de plus par rapport à 2015, et est estimé à 15,9 milliards $ en 2020. 

L’emballage «vert» atteindrait 132 Mrds US$ en 2015. Sa croissance de + 5,41% l’an le mènerait à 207 Mrds $ en 2020. 

Parmi les innovations, le marché mondial des emballages actifs et intelligents est estimé à 5,3 milliards US$ en 2017 et devrait s’établir à 7,8 milliards en 2021 suivant un taux de croissance annuel moyen de +8%. Le marché des emballages actifs, plus mature, bénéficie de belles opportunités de développement technologique tandis que le marché des emballages intelligents fait face à de fortes perspectives de progression. Il faut dire que l’électronique imprimée, le Cloud et Internet constituent désormais les nouvelles frontières pour les fabricants d’emballages. Les technologies pour accéder à l’information, la stocker, vérifier l’authenticité des produits ou les conditions de fabrication, ou encore pour délivrer des messages aux consommateurs et parties prenantes sont de plus en plus nombreuses grâce à l’emballage intelligent.

DES EMBALLAGES QUI S’ADAPTENT AUX MODES DE VIE

Outre l’écoconception et la réduction à la source des déchets d’emballage, ainsi que la prémiumisation des produits via celles des emballages, les principales tendances qui font évoluer le marché mondial de l’emballage sont :

  • Le développement des matériaux d’origine naturelle renouvelable et de matériaux biodégradables ;
  • Le déploiement du recyclage spécialement pour les plastiques et papiers désencrés ;
  • L’optimisation des emballages pour le e-commerce ;
  • Une connectivité de plus en plus grande avec les consommateurs et des data qui seront exploitées à des fins de promotions individuelles ;
  • L’impression numérique et la customisation des emballages pour des campagnes promotionnelles ;
  • L’engagement des consommateurs dans la lutte contre la contrefaçon grâce à des emballages intelligents qui permettent de vérifier les produits achetés ;
  • Une stratégie type “open bar” des entreprises en utilisant packagings, portails et promesses dans une perspective éthique de vérité et de transparence ; 
  • Des emballages adaptés à des produits alimentaires et des boissons qui dessinent une alimentation quotidienne saine et équilibrée, voir digitalisée ;
  • Une conception «essentialiste» des étiquettes et emballages pour combler le fossé entre, pas assez et trop d’informations essentielles, pour que les consommateurs prennent une décision d’achat éclairée et confiante ;
  • L’adaptation de l’emballage aux spécificités locales.

Ce qui conduit Smithers Pira à prédire cette évolution globale de l’emballage à perspective 2020.

Estimations de la croissance des parts de marchés pour l’emballage en 2020

All4Pack
IMG_ESTI

LE SECTEUR PHARMACEUTIQUE : SECOND SOUFFLE POUR LE MARCHÉ DES MACHINES D’EMBALLAGE

Selon les sources, le marché mondial des machines d’emballage et de conditionnement représente plus de 38 milliards US$ en 2017 et devrait afficher un taux de croissance moyen annuel de +2,8% jusqu’en 2021, ou bien représente 39,647 milliards US$ en 2016 avec un TCAM de +6,7% pour atteindre 62,063 milliards US$ en 2023. 

Pour le PMMI, l’Asie et le Pacifique sont les marchés géographiques les plus importants avec 13,4 milliards US$ (36,3%) qui devraient croître au rythme de +3% l’an pour atteindre 15,5 milliards US$ en 2021. L’EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) représentent 12,2 milliards US$, soit 33,2% en 2016, et une perspective de 14,1 milliards $ en 2021 avec un TCAM de +2,9% devant le continent américain à 11,2 milliards US$, soit 30,5% du marché et une perspective de +2,4% l’an à 12,6 milliards en 2021. A titre de comparaison, les USA pèsent 17,2% (6,3 milliards $) et la Chine 15,4% (5,7 milliards $) du marché global avec un taux de croissance prévu de +5,6% l’an jusqu’en 2021 pour ce pays.

Le marché des machines d’emballage et de conditionnement est porté à 63% par les industries alimentaires et des boissons soit 24,98 milliards US$ en 2016 avec une perspective de croissance de +6,6%.

Marché mondial des machines d’emballage par secteur utilisateur en % en 2016

All4Pack
IMG_DIAG

Source: Allied market Research

Selon le PMMI, les plus fortes perspectives de croissance annuelles d’ici 2021 s’observeront sur le marché plus concentré de l’industrie pharmaceutique (+4,1%) et sur celui toujours innovant des boissons (+2,8%).

Ventes en milliards $ de machines d’emballage par secteur utilisateur

All4Pack
IMG_PHAR

Les machines de remplissage-dosage et celles d’étiquetage représentent 20,7% du marché mondial soit 7,6 milliards US$ en 2016 pour l’un et 12,6% soit 4,6 milliards US$ pour l’autre. Les perspectives les plus optimistes concernent les machines de décoration, marquage-codage avec un TCAM de +3% et +3,1% après les machines de type Form Fill Seal avec +3,2% d’ici 2021.

Téléchargez la fiche marché

Suivez-Nous sur les réseaux sociaux